Lytton Strachey : Victoriens éminents

Lytton Strachey Lytton Strachey
Victoriens éminents

Éditions de la République des Lettres
Publication numérique (format ePub)
ISBN: 978-2-8249-0514-3
Date de publication : Septembre 2019
Acheter en librairieGoogleFnacAmazonKoboiBooks

Texte intégral révisé suivi d'une biographie de Lytton Strachey. "Victoriens éminents" rassemble les biographies de quatre grandes figures typiques de l'époque victorienne. Le premier portrait est consacré à Henry Edward Manning (1807-1892), qui fit le pas décisif d'abandonner l'anglicanisme pour le catholicisme et fut nommé cardinal de l'Église romaine. Le second portrait, peut-être le meilleur, est celui d'une héroïne de la charité: Florence Nightingale (1820-1910), célèbre pour avoir organisé, durant la guerre de Crimée, le service d'assistance aux blessés et pour s'être efforcée ensuite de créer un système hospitalier rationnel qui fut imité dans tout le monde civilisé. La "dame à la lampe" (comme l'appelle Longfellow) est représentée par la tradition comme une créature toute de douceur mais dans le caractère de cette jeune femme, Strachey découvre et met en relief l'énergie batailleuse qui la soutint dans sa longue lutte, finalement victorieuse, contre l'indifférence des gouvernants, de nombreux médecins et contre l'inertie bureaucratique. Le troisième personnage victorien éminent selon l'auteur est le docteur Thomas Arnold (1795-1842) qui, comme directeur du collège de Rugby, imprima une nouvelle direction à tout le système d'éducation des écoles secondaires anglaises. La dernière biographie enfin est consacrée à Charles-George Gordon (1823-1885). Ce dernier, après mille aventures en Extrême-Orient et en Afrique, périt tragiquement à Khartoum. Homme simple et sincère, ambitieux et désintéresse, dévoué à son pays mais indépendant jusqu'à l'insubordination, excentrique mais conformiste, il était un composé absurde et héroïque de contradictions toutes anglaises. La concision, l'intelligence, le mordant et la vivacité des portraits de Lytton Strachey l'imposent comme un maître du genre biographique. Il joint à l'amour de la vérité et aux solides recherches documentaires une ironie subtile, parfois féroce, qui enchante ses lecteurs et leur fait trouver ses personnages du passé plus vivants que nos contemporains.

Copyright © Noël Blandin / La République des Lettres, Paris, mardi 19 novembre 2019. Droits réservés pour tous pays. Toute reproduction totale ou partielle de cet article sur quelque support que ce soit est interdite. Les citations brèves et les liens vers cette page sont autorisés.

Journal de la République des Lettres Éditions de la République des Lettres Brève histoire de la République des Lettres À propos de la République des Lettres Plan du site Contact & Informations légales