Georges Rodenbach : Bruges-la-Morte

Georges Rodenbach Georges Rodenbach
Bruges-la-Morte

Éditions de la République des Lettres
Publication numérique (format ePub)
ISBN: 978-2-8249-0454-2
Date de publication : Novembre 2018
Prix de vente: 5 Euros.
Acheter en librairieGoogleFnacAmazonKoboiBooks

Texte intégral révisé suivi d'une biographie de Georges Rodenbach. Viane perd sa femme à laquelle il était lié par une intime communion de pensée. Pour vivre dans son souvenir, il vient s'installer à Bruges, car il lui semble retrouver dans cette ville une analogie avec la disparition de sa femme. À travers les canaux, il poursuit l'image de son visage d'Ophélie et, dans le chant doux et lointain des cloches, il cherche l'écho de sa voix. Habitant une maison pleine de portraits et de souvenirs de la défunte, il garde comme une relique, dans un écrin de cristal, une tresse de ses cheveux couleur d'ambre. Un soir, dans les rues de la vieille ville, il retrouve la femme aimée dans le visage d'une autre femme qui lui ressemble étonnamment. Celle-ci devient sa maîtresse. Insolente et moqueuse, elle prend la tresse et se la met, par jeu, autour du cou. Viane lui crie de la remettre en place et, comme elle refuse, dans un accès de folie il serre férocement la tresse autour du cou de la jeune femme et l'étrangle. Cette intrigue, volontairement banale, est noyée dans l'évocation extrêmement délicate de Bruges, qui est la vraie héroïne du roman avec ses tours, ses cloches et ses canaux sillonnés de cygnes sous un ciel de brume. Tout entier pénétré du sentiment de la mort et de la fatalité, avec des personnages évoluant dans une atmosphère de rêve, "Bruges la Morte" est l'un des chefs-d'oeuvre de l'école symboliste, tant par le raffinement du décor que par ses constantes allusions aux liens secrets qui unissent les âmes et les choses. Malgré les vives protestations des Brugeois, le roman a connu un grand succès au moment de sa parution et fut très apprécié de Maurice Maeterlinck sur lequel l'art de Rodenbach, où l'on retrouve un Paul Verlaine et un Jules Laforgue décadents, a eu une notable influence.

Copyright © Noël Blandin / La République des Lettres, Paris, lundi 17 décembre 2018. Droits réservés pour tous pays. Toute reproduction totale ou partielle de cet article sur quelque support que ce soit est interdite. Les citations brèves et les liens vers cette page sont autorisés.

Journal de la République des Lettres Éditions de la République des Lettres Brève histoire de la République des Lettres À propos de la République des Lettres Plan du site Contact & Informations légales