George Moore : Mémoires de ma vie morte

George Moore George Moore
Mémoires de ma vie morte

Éditions de la République des Lettres
Publication numérique (format ePub)
ISBN: 978-2-8249-0417-7
Date de publication : Mai 2018
Prix de vente: 5 Euros.
Acheter en librairieGoogleFnacAmazonKoboiBooks

Texte intégral révisé suivi d'une biographie de George Moore. À peine majeur, l'Irlandais George Moore se rend en 1873 à Paris pour apprendre la peinture à la célèbre académie Jullian. Il reste une dizaine d'années en France durant lesquelles il fréquente la société des écrivains et artistes impressionnistes, symbolistes ou réalistes qui se retrouvent à Montmartre, rencontrant entre autres Édouard Manet, Edgar Degas, Camille Pissarro, Auguste Renoir, Jean-Baptiste Camille Corot, Honoré de Balzac, Émile Zola, Stéphane Mallarmé et Edmond de Goncourt. La part autobiographique où il développe ce qu'il a de plus authentiquement personnel y est fortement mêlée de ses enthousiasmes et de ses désillusions littéraires et artistiques, de Baudelaire à Cézanne en passant par Huysmans, Wilde, Nerval, Tourgueniev, Manet et bien d'autres. George Moore a une malice de nature aristocratique, audacieuse, tout autre que pédantesque et toujours assaisonnée d'exubérance irlandaise. L'auteur des "Confessions d’un jeune Anglais" revisite son passé avec une grande clarté d'esprit et un détachement que traduisent le style impressionniste du récit. Qu'il décrive un dimanche matin à Londres, ou les pigeons du jardin du Temple, les miséreux de Drury Lane, ou encore telle servante du quartier Latin, sa narration sait tenir l'attention du lecteur en éveil. Ses qualités de mémorialiste sont égales à ses dons de romancier et l'on mesure, avec le recul du temps, combien ses souvenirs constituent la partie la plus durable de l'oeuvre du plus parisien des écrivains irlandais.

Copyright © Noël Blandin / La République des Lettres, Paris, lundi 17 décembre 2018. Droits réservés pour tous pays. Toute reproduction totale ou partielle de cet article sur quelque support que ce soit est interdite. Les citations brèves et les liens vers cette page sont autorisés.

Journal de la République des Lettres Éditions de la République des Lettres Brève histoire de la République des Lettres À propos de la République des Lettres Plan du site Contact & Informations légales